Qu’est-ce que le taux de rebond ?

Le taux de rebond est l’indicateur de performance marketing qui mesure le nombre de visiteurs qui sont entrés sur un page et ont ensuite quitté le site. Mais concrètement, qu’est-ce que le taux de rebond d’un site web ? On fait le point !

Taux de rebond : définition

Le taux de rebond, également appelé « bounce rate », est l’indicateur marketing qui définit le nombre d’internautes ayant visité une page de site internet et l’ayant quitté sans même parcourir d’autres pages.

À l’exception d’un annuaire, pour lequel un taux de rebond élevé signifie que les pages des membres sont bien indexées, il est indispensable d’obtenir un taux de rebond le plus bas possible, s’il est inférieur ou égal à 30 %, c’est très positif.

Comment calculer le taux de rebond ?

Calculer le taux de rebond d’un site est simple. Il vous suffit de diviser le nombre de sessions avec visite d’une seule page, par le nombre total de visiteurs d’un site web.

Taux de rebond vs. Taux de sortie

Le taux de rebond ne doit pas être confondu avec le taux de sortie. Si le premier comprend les internautes ayant consulté une seule page du site avant de quitter le site web ; le deuxième comptabilise uniquement le nombre de visiteurs ayant quitté le site web (sans prendre en compte le nombre de pages consultées).

Comment interpréter le taux de rebond ?

Si le taux de rebond est un indicateur primordial en analyse web et en marketing digital, sa valeur a peu de signification. En effet, il dépend bien souvent de la nature d’un site internet, mais également des vecteurs de création de trafic utilisés.

En d’autres termes, un taux de rebond élevé n’est pas toujours mauvais présage : les sites d’information (encyclopédie, dictionnaire, actualité, annuaire…) peuvent afficher un taux de rebond important sans que ce soit négatif. Sur ce type de site, les internautes peuvent entrer et sortir dans la foulée, sans forcément visiter le site : cela prouve que les pages sont bien indexées.

En revanche, sur les sites à visée commerciale, si le visiteur, qui est censé consulter les fiches produits et passer commande, quitte le site sans prendre le temps de le parcourir : c’est mauvais signe car l’internaute a coupé court à son parcours client. Un faible taux de rebond est donc préférable, puisqu’il signifie que l’internaute poursuit son cheminement dans le tunnel de conversion.

Comment réduire le taux de rebond d’un site web ?

Dans le cas d’un site commerçant, il existe plusieurs astuces pour réduire au maximum son taux de rebond et préserver ses potentiels clients jusqu’au bout de leur parcours.

  • Proposer du contenu de qualité,
  • Choisir ses mots-clés avec soin,
  • Regrouper les contenus autour d’une même thématique,
  • Proposer des contenus similaires,
  • Soigner l’ergonomie du site,
  • Améliorer la vitesse de chargement.
     

En bref avec le taux de rebond vous connaissez le pourcentage de visiteurs quittant votre site sans avoir parcouru d’autres pages. Pour ne pas impacter votre visibilité, réduire ce taux est indispensable : vous garderez vos visiteurs le plus longtemps possible sur votre site.

 

Le glossaire Solocal du marketing digital - banner


Les ressources sur le même sujet

Les sujets les plus consultés du moment

Vérifiez votre visibilité sur Google, facebook et PagesJaunes !
Vérifiez votre visibilité
sur internet
Cliquez ici pour vérifier votre visibilité sur internet