30 mars 2020

Livraison à domicile, click-and-collect, marketplace : les solutions e-commerce pour poursuivre votre activité

6 mn
Auteur : Malick
Coach Présence Digitale

Pour faire face à la propagation du virus, nombreux sont les secteurs dont l’activité a été restreinte par l’interdiction d’accueillir du public. Restaurateurs ou sociétés de vente de produits marchands mettent en place des solutions pour poursuivre l’espoir de pérenniser leur business. Ventes en ligne, livraison à domicile, click-and-collect, marketplace… le digital accompagne de nombreux professionnels pour trouver de nouveaux relais de croissance !

Les mesures de confinement annoncées par le Gouvernement interdit les activités qui génèrent des rassemblements publics (commerce, restaurants, cinéma, salons, etc.) pour éviter toute propagation du virus. Les autres activités économiques ne font pas l’objet de restriction. Elles doivent, quand c’est possible, s’exercer par télétravail. Le cas contraire, elles doivent trouver de nouvelles façons de poursuivre leurs activités, dans le respect impératif des gestes barrières et des règles de distanciation social entre chaque salarié ou avec la clientèle.

Restaurateurs, une nouvelle opportunité d’appréhender votre activité

Bien que directement touchés par les mesures de confinement, les restaurants ont malgré tout eu l’autorisation de poursuivre leur activité de livraison de repas à domicile dans la mesure où elle se fait sans contact.

Les plateformes de livraison à domicile

Pour maintenir une activité même minime, les restaurateurs peuvent se rapprocher des fameuses foodtech, ces plateformes de livraison à domicile qui mettent en relation consommateurs et restaurateurs. Des sociétés comme JustEat, Deliveroo ou Uber Eat, vous permettent de bénéficier d’une solution clé-en-main et rapide à mettre en place : logiciel de commande et de gestion, outils de communication et de marketing ciblés, flotte de livreurs dédiés. 

Certains acteurs ont même mis en place des procédures simplifiées pour adhérer à leurs services en cette période de crise. Seul bémol du point de vue du restaurateur : les nombreux frais associés à l’utilisation de ce genre de plateforme (frais d’ouverture de compte, frais de transaction et commission qui se situe généralement autour de 25 % du prix du repas) et des usages consommateurs plutôt concentrés dans les grandes agglomérations urbaines.

Le “ Système D” en réponse

D’autres solutions sont possibles… A période exceptionnelle, solutions exceptionnelles ! Certains restaurateurs adeptes du « système D » ont opté pour une organisation plus "amateur", mais tout aussi efficace.

Il s’agit de proposer un service de commande à distance par l’association d’une communication directe auprès de leurs clients sur leurs pages réseaux sociaux et d’une solution de paiement en ligne ou à distance (Paylib, Lydia, Izettle). Cette approche, simple et pragmatique, offre l’avantage d’apporter une réponse de services rapide, de tester auprès de sa clientèle, à moindre frais, son appétence pour de nouveaux services et se confronter à de modes d’organisation. Quitte à amplifier ce service après le confinement !

De manière concrète, comment proposer ce type de commande en ligne ?

  • Réalisez un plat du jour unique ou une carte réduite.
  • Présentez-les sur votre site internet ou vos pages réseaux sociaux grâce à une publication journalière (Facebook, Instagram ou PagesJaunes) : photo de vos plats, prix, composition… mettez-les en avant !
  • Communiquez sur le moyen de passer commande : par téléphone, par SMS ou directement depuis les réseaux sociaux.
  • Proposez le paiement en ligne ou a distance grâce à la solution de paiement sélectionnée. La plupart permet de générer un lien unique de paiement que vous envoyez ensuite à votre client par SMS, via WhatsApp, ou encore sur les réseaux sociaux ou par e-mail.
  • Optez pour la livraison au domicile du client (si vous avez votre propre livreur) ou un click-and-collect directement dans votre restaurant… le tout en respectant les règles sanitaires en vigueur (voir notre article dédié ici).

Livraison à domicile : les règles sanitaires à appliquer 

Des règles strictes (1) ont été établies afin d’assurer la protection maximale de bout en bout de l’ensemble des personnes présents sur la chaîne de production : les préparateurs des repas, les livreurs et les clients.

  • Prévoir une zone dédiée de récupération des repas, aménagée par le restaurant, distincte de la cuisine, afin d’assurer la prise en charge du repas sans contact entre les personnes chargées de la préparation et la personne chargée de la livraison ;
  • Le livreur dépose son sac ouvert et le personnel du restaurant place le repas directement dans le sac ;
  • Lors de la livraison du repas, le livreur prévient le client de son arrivée, en l’appelant par exemple sur son portable : l’objectif est de ne pas croiser le client.
  • Une fois arrivé au domicile du client, le livreur frappe ou sonne à la porte, puis part immédiatement ou s’écarte d’une distance de minimum 2 mètres de la porte, avant ouverture de la porte par le client. 

Plus que jamais, que vous utilisiez des plateformes de livraison ou par vos propres moyens, il est essentiel d’informer vos clients de la poursuite de votre activité, de la mise en place de nouveaux services et de les rassurer par la mise en application des règles de sécurité. Vos pages réseaux sociaux, votre site internet si vous en possédez un, restent vos meilleurs alliés

Le saviez-vous ?

Les clients Solocal dotés d’un site e-commerce ont la possibilité de mettre en place une solution click-and-collect en moins de 5 jours. Pour en savoir plus ? Contactez-nous !


E-commerce : la vente en ligne toujours possible 

Les autres secteurs d’activités peuvent également poursuivre leur activité, notamment la vente en ligne de produits marchands.
Une enquête de la Fevad (2) sur l’impact du Covid-19 sur le e-commerce français révèle que 94% des sites e-commerce sont malgré tout ouverts, même si 76% d’entre eux ont enregistré un recul de leurs ventes depuis le 15 mars 2020. En contexte de confinement, les français ont clairement freiné leurs achats en ligne non essentiels, même si certains secteurs tirent leur épingle du jeu. L’enquête révèle en effet que 18% des sites ont un chiffre d’affaires en hausse, notamment dans l’alimentaire, la téléphonie-informatique ainsi que les produits culturels et éducatifs.

Selon votre propre secteur d’activité, vous avez surement une carte à jouer, ne serait-ce pour maintenir un minimum de chiffre d’affaires. Alors bien sûr, on ne lance pas un site e-commerce du jour au lendemain. Cela nécessite une bonne dose de réflexion, pas mal d’organisation et un bon accompagnement.

Pourquoi ne pas profiter de cette période de confinement pour passer à l’action ? Découvrez tous nos conseils pour lancer son site e-commerce et le rendre performant dans notre ebook dédié !

 

Téléchargez le e-book

 

Pensez aux Marketplaces !

Ne pas avoir de site e-commerce n’est pas une fatalité. Des solutions rapides à mettre en place sont également à votre portée, notamment la vente de vos produits via des solutions de marketplace (3) !  En France, elles représentent 30% du volume d’affaires total des e-commerçants, toujours d’après la Fevad.

De nombreux acteurs, comme Amazon, Cdiscount, LeBonCoin, Etsy, eBay ou même Fnac-Darty proposent, contre des commissions de services et des frais de fonctionnement, une prestation clé-en-main (intégration de votre catalogue de produits, stockage de vos produits, préparation, livraison) pour vous permettre de vendre vos produits sur leurs propres sites et de bénéficier ainsi d’une continuité d’activités.

Une solution intéressante à envisager !

Des livraisons sous contraintes

L’activité e-commerce dépend entièrement de la filière logistique et des transporteurs. Secteurs sous tension, les livraisons sont évidemment perturbées, ce qui a des conséquences sur les délais, rallongés dans 85% des cas. Il est à noter par ailleurs qu’un tiers des sites e-commerce proposent la gratuité ou des frais réduits pour la livraison des commandes à domicile pour pallier la fermeture des points-retraits.

Contraintes logistiques et contraintes sanitaires. Les autorités ont également émis des recommandations pour assurer la livraison des colis à domicile dans le respect des règles de sécurité, et demandent à chaque entreprise de les appliquer.

  • Les expéditeurs sont encouragés à optimiser la taille de leurs colis pour favoriser la livraison en priorité dans les boîtes aux lettres normalisées.
  • Si le colis n’est pas au bon format, le livreur prévient le destinataire et dépose le colis sur le pas de la porte, s’écartant au minimum de 2 mètres avant ouverture.
  • La remise des colis se fait sans signature du destinataire pour éviter tout risque de contagion, les chauffeurs-livreurs indiquant simplement les noms et prénoms du destinataire en enregistrant leur passage grâce à la géolocalisation GPS.

Enfin, il est également recommandé au destinataire de bien se laver les mains après la réception et l’ouverture de son colis.

Le digital à votre service

Faire et faire-savoir… Plus que jamais, la communication doit être votre fer de lance de l’ensemble de vos actions durant cette période. Vous lancez un nouveau service de livraison ? Faîtes-le savoir ! Vos délais de livraison risquent d’être allongés ? Prévenez vos clients ! Vous êtes référencé sur une marketplace ? Dites-le au plus grand nombre !

Aujourd’hui, il est essentiel d’être présent là où vos clients sont se trouvent, à savoir les réseaux sociaux. Cela est d’autant plus vrai qu’avec le confinement l’utilisation des réseaux sociaux a augmenté de 61% (5) par rapport à une période normale …

Pour votre business, visez 3 réseaux en particulier :

  • Google My Business, véritable carte d’identité de votre société sur les moteurs de recherche ;
  • Facebook, le réseau social qui pèse le plus en France ; 
  • PagesJaunes, moteur de recherche de professionnels locaux n°1 en France.

Grâce à leurs fonctionnalités de publications d’actualités et autres fils d’actualité, vous gardez facilement et régulièrement le contact avec votre communauté, valoriser toutes vos initiatives et marquer votre présence digitale. Foncez-y !

Le saviez-vous ?

Initialement réservée aux clients de Solocal, la fonctionnalité « fil d’actu » sur PagesJaunes est dorénavant accessible à toutes les entreprises françaises, qu’elles soient habilitées à rester ouvertes ou en activité pendant la période de confinement, ou qu’elles souhaitent simplement tenir informée leur clientèle de leur situation.

Grâce à l’application Solocal Manager, ils peuvent dorénavant tenir informés les consommateurs de leurs actualités afin de rendre leur quotidien plus facile et de leur éviter tout déplacement inutile.

 

Mettre à jour mes informations

 

banner solocal manager pagesjaunes

 

Sources : (1) www.economie.gouv.fr/coronavirus-guide-des-precautions-sanitaires-livraison-repas# - (2) www.fevad.com/enquete-sur-limpact-du-covid-19-sur-le-e-commerce-francais/ - (3) www.wizaplace.com/fr/top-10-marketplaces-en-france/ - (4) www.ecommerce-nation.fr/decouvrez-top-100-ecommerce-france-2019/ - (5) siecledigital.fr/2020/03/27/avec-le-confinement-lutilisation-des-reseaux-sociaux-augmente-de-61/
Enjeu
Covid-19 Être présent
Secteur
Commerçant - Réseau d'enseignes

Les plus récents

Vérifiez votre visibilité sur Google, facebook et PagesJaunes !
Audit gratuit
en ligne
Cliquez ici pour vérifier votre visibilité sur internet