Communiqué | 25 juillet

Hausse des ventes Digital au T2 2018 Finalisation du volet 2018 de réduction des effectifs Confirmation de la perspective 2018 de stabilisation de l’EBITDA récurrent


A l’occasion de la publication des résultats semestriels au 30 juin 2018, Eric Boustouller, Directeur Général de SoLocal a déclaré : « La croissance des ventes Digital a été de + 3% au deuxième trimestre 2018 malgré un contexte social difficile. Au cours de cette période, nous avons franchi une étape majeure dans la mise en oeuvre de notre projet de transformation ‘SoLocal 2020’ concernant la nouvelle organisation de l’entreprise grâce à la qualité du dialogue social et l'esprit de responsabilité de toutes les parties-prenantes. La signature de 4 accords avec les organisations syndicales majoritaires a permis d’enclencher la mise en oeuvre de départs volontaires dans le cadre d’un congé de mobilité pour environ 700 personnes, permettant au Groupe d’atteindre son objectif d’environ 800 départs dès cet été. 2018 marque la refondation de SoLocal pour renouer dès 2019 avec la croissance. Au cours du second semestre, nous allons nous attacher à maintenir la dynamique commerciale en mobilisant toutes les énergies de l’entreprise au service de nos clients. Nous allons également continuer à accélérer la mise en place de notre projet de transformation avec, en particulier, le lancement progressif (en mode « test and learn ») de nos nouvelles offres packagées en abonnement et de notre nouvelle organisation commerciale omnicanale, qui seront pleinement en place début 2019. »

Le Conseil d’Administration a arrêté les comptes consolidés du Groupe au 30 juin 2018. Les procédures d’examen limité sur les comptes semestriels ont été effectuées. Le rapport d’examen limité est en cours d’émission. Les comptes trimestriels sont non audités.

Dans la présentation de ses résultats et dans le présent communiqué, SoLocal isole la dynamique des activités poursuivies de celle des activités qu’il a cédées. Les indicateurs de performance financière sont commentés sur le périmètre des activités poursuivies. Les éléments financiers présentés dans ce communiqué pour le T1 2017, S1 2017 et T1 2018 sont révisés à la lumière du nouveau périmètre des activités poursuivies (suite à la cession de certain actifs, cf. Annexe I), des nouvelles règles de gestion en IFRS 15 concernant la répartition des ventes entre Digital et Imprimés et le retraitement comptable concernant une offre promotionnelle Imprimés/Digital. Les éléments comptables sur l’année 2017 sont retraités en IFRS 15.

I- Ventes

Les ventes totales s’élèvent à 163 millions d’euros au T2 2018, en baisse de -2,7% par rapport au T2 2017, avec une hausse des ventes Digital de 4 millions d’euros, soit +3,0%, alors que les ventes Imprimés sont en baisse de -9 millions d’euros, soit de -30,6% par rapport au T2 2017.
La croissance des ventes Digital est portée par le succès des produits Présence, Booster contact et les sites Internet, notamment les sites Premium. La baisse des ventes Imprimés est en ligne avec la tendance des années passées.
Au S1 2018, les ventes totales s’élèvent à 336 millions d’euros, en baisse de -6,7% par rapport au S1 2017, avec une baisse des ventes Digital de 5 millions d’euros, soit -1,8% (principalement due à une baisse des ventes Digital au T1 2018), et une baisse des ventes Imprimés de -19 millions d’euros, soit -30,3 % sur la période, en ligne avec la tendance de déclin global de l’activité historique Imprimés.

Les KPIs1 opérationnels de SoLocal au T2 2018 s’établissent comme suit :

Les ventes en tacite reconduction représentent 16% des ventes totales au T2 2018 par rapport à 10% au T2 2017. Au 30 juin 2018, environ 40 000 clients du Groupe sont en mode abonnement en tacite reconduction.

L’audience globale est en légère hausse de +0,5% : les visites totales atteignent 604 millions au deuxième trimestre 2018 par rapport à 601 millions au T2 2017, tirées par la croissance de l’audience mobile (augmentation de 10% représentant au T2 2018 44% de l’audience totale). L’audience PagesJaunes est en hausse de +2,6% par rapport au deuxième trimestre 2017, avec 432 millions de visites.

L’audience PagesJaunes au S1 2018 est en hausse de +1,0% par rapport au S1 2017, avec 864 millions de visites. L’audience globale est en baisse de -0,9% au S1 2018 par rapport au S1 2017 avec 1,2 milliard de visites.

382 millions de contacts3 (« leads ») ont été générés au premier semestre 2018, ce qui représente une croissance de 3,2% par rapport au premier semestre 2017. Le nombre d’avis a également augmenté sur la même période de 44%.

II- Carnet de commandes

Le carnet de commandes s’élève à 422 millions d’euros au 30 juin 2018, en baisse de -6,7%. Cette baisse est principalement liée au déclin continu de l’activité Imprimés (-34,1% de décroissance au 30 juin 2018 vs 30 juin 2017).

III- Chiffre d'affaires

Le Groupe enregistre un chiffre d’affaires1 de 177 millions d’euros au T2 2018, en recul de -8,0% par rapport au T2 2017. Le Groupe enregistre un chiffre d’affaires1 de 350 millions d’euros au S1 2018, en recul de -4,7% par rapport au S1 2017.

Le chiffre d’affaires Digital1 est de 146 millions d’euros au T2 2018, en baisse de -3,5% par rapport au T2 2017, et est de 293 millions d’euros au S1 2018, en faible baisse de -1,2% par rapport au S1 2017. Le chiffre d’affaires des Sites Internet et des produits Booster Contact est en croissance à deux chiffres.

Le chiffre d’affaires Imprimés1 est de 31 millions d’euros au T2 2018, en baisse de -24,1% par rapport au T2 2017, et est de 57 millions d’euros au S1 2018, en baisse de -19,5% par rapport au S1 2017 . L’activité représente 16% du chiffre d’affaires total1 au premier semestre 2018.

Avec les activités désengagées, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’établit à 178 millions d’euros au T2 2018 en baisse de -9,2% par rapport au T2 2017. Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’établit à 351 millions d’euros au S1 2018 en baisse de -6,1% par rapport au S1 2017.

IV- Coûts

Les charges externes nettes récurrentes1 atteignent -96 millions d’euros et sont en légère baisse de -0,3% au S1 2018 par rapport au S1 2017.

Les frais de personnel récurrents1 s’établissent au S1 2018 à -183 millions d’euros et sont en baisse de -4,0% par rapport au S1 2017.

Les éléments non récurrents qui impactent l’EBITDA s’élèvent à -133 millions d’euros et intègrent notamment pour -125 millions d’euros de coûts de restructuration liés au projet de transformation. Ces 125 millions d’euros se décomposent de la manière suivante :

- 163 millions d’euros de provision au titre des postes concernés dans le volet social 2018 du projet de transformation,
- 40 millions d’euros de reprise de provision au titre des indemnités de fin de carrière et médailles du travail correspondant aux postes supprimés en 2018,
- 2 millions d’euros de coûts de restructuration liés à des honoraires.

Les frais de personnel liés au départ d’employés, soit en tant que volontaires de juillet à septembre 2018, soit dans le cadre de la phase de reclassement en octobre/novembre 2018, seront comptabilisés au S2 2018 en charges non-récurrentes à compter de la validation du départ.

V- EBITDA

L’EBITDA récurrent1 atteint 70 millions d’euros au S1 2018, en baisse de -11,9% par rapport au S1 2017, la baisse du chiffre d’affaires1 étant partiellement compensée par une baisse des frais de personnel1.

L’EBITDA récurrent Digital1 atteint 59 millions d’euros, au S1 2018 contre 63 millions d’euros au S1 2017 soit une baisse de -5,7%.

L’EBITDA récurrent Imprimés1 atteint 11 millions d’euros au S1 2018 contre 17 millions d’euros au S1 2017 soit une baisse de -35,1%.

Le taux de marge EBITDA récurrent1 / chiffre d’affaires1 s’établit à 20,0% au S1 2018, en baisse de -1,6 points par rapport au S1 2017.

L’EBITDA non-récurrent1 atteint -133 millions d’euros au S1 2018, en baisse de -129 millions d’euros par rapport au S1 2017, la baisse étant due principalement aux coûts de restructuration du projet de transformation de 125 millions d’euros.

Avec les éléments non récurrents et les activités désengagées, l’EBITDA consolidé s’élève à -63 millions d’euros.

IV- Résultat net

Les dépréciations et amortissements1 s’élèvent à -33 millions d’euros au S1 2018, en hausse de +15,4% par rapport au S1 2017. Ceci s’explique principalement par la dépréciation totale des pertes antérieures des activités cédées de -3,7 millions d’euros.

Le résultat financier1 s’établit à -19 millions d’euros au S1 2018, contre -11 millions d’euros (hors restructuration de la dette) au S1 2017. Cette variation provient des charges financières : dans le cadre de la restructuration financière de la dette au premier trimestre 2017, la nouvelle dette n’a pas porté d’intérêts du 1er janvier au 14 mars 2017. A noter que les éléments financiers non-récurrents sont nuls au S1 2018, contrairement au S1 2017 où le gain net provenant de la restructuration de la dette atteignait 266M€.

La charge d’impôt sur les sociétés1 atteint -11 millions d’euros au S1 2018, en baisse de -34,9% par rapport au S1 2017, qui s’explique par une baisse du résultat courant avant impôt1.

Le résultat récurrent des activités poursuivies s’élève à 7 millions d’euros au S1 2018, en baisse de -69,4% par rapport au S1 2017.

Le résultat net des activités poursuivies atteint -80 millions d’euros au S1 2018, en baisse de 379 millions d’euros par rapport au S1 2017, principalement dû aux coûts de restructuration lié au projet de transformation.

La contribution des activités désengagées au résultat net étant quasiment nulle, le résultat net consolidé du Groupe s’établit à -80 millions d’euros au S1 2018.

VII- Flux de trésorerie et endettement

La variation du besoin en fonds de roulement1 s’élève à -25 millions d’euros au S1 2018 contre -17 millions d’euros au S1 2017. Comme annoncé, l’équipe dirigeante travaille actuellement à la mise en place d’un plan d’amélioration du besoin en fonds de roulement du Groupe, avec des effets attendus en 2019.

Avec la contribution des activités désengagées, le cash-flow net consolidé du Groupe s’élève à -12 millions d’euros au S1 2018.

Au 30 juin 2018, le Groupe dispose d’une trésorerie nette de 73 millions d’euros7.

L’endettement financier net2 s’établit à 342 millions d’euros au 30 juin 2018 par rapport à 357 millions d’euros au 30 juin 2017.

Le Groupe poursuit par ailleurs l’analyse des options de refinancement de son endettement avec comme principal objectif d’en abaisser le coût. Le Groupe n’exclut à ce stade aucun type d’instrument de financement, y compris des instruments pouvant donner accès au capital de SoLocal dans le cadre des autorisations votées en Assemblée Générale le 9 mars dernier.

VIII- Perspective 2018

La perspective pour l’année 2018 est celle d’une stabilité de l’EBITDA récurrent1 : 170 M€.

IX- Prochaines dates du calendrier financier

Les prochaines dates du calendrier financier sont les suivantes :

• Communication du chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2018 : 24 octobre 2018 post bourse

Notes :
1 Périmètre des activités poursuivies.
2 L’endettement financier net correspond au total de l’endettement financier brut diminué de la trésorerie et équivalents de trésorerie nets.
3 Contacts potentiels générés pour des professionnels (clients et non-clients) ie. tous les clics qui démontrent la volonté de l’utilisateur de contacter le pro ou de se rendre sur le lieu de son point de vente.
4 Le carnet de commandes correspond à la part de chiffre d’affaires restant à reconnaître au 30/06/2018 sur les commandes de ventes telles que validées et engagées par nos clients au 30/06/2018. S’agissant des produits en mode abonnement, seule la période d’engagement en cours est considérée.
5 Retraité sous IFRS 15.
6 Retraité de l’application rétroactive des dispositions de la norme IAS 20 concernant le crédit d’impôt recherche.
7 Nette des découverts bancaires.

À propos de SoLocal Group
SoLocal Group ambitionne de devenir le partenaire, local, digital de confiance des entreprises pour accélérer leur croissance. Pour réussir cette transformation, il s'appuie sur ses six atouts fondamentaux, pour certains uniques en France : des médias à très fortes audiences, une data géolocalisée puissante, des plateformes technologiques évolutives (scalables), une couverture commerciale dans toute la France, des partenariats privilégiés avec les GAFAM et de nombreux talents (experts en matière de data, de développement, de digital marketing, etc.). Les activités de SoLocal Group sont structurées autour de deux axes. D’un côté, une gamme de services digitaux « full web & apps » sur tous les terminaux (PC, mobiles, tablettes et assistants personnels), proposés sous forme de packs et d’abonnements, (« Digital Presence », « Digital Advertising », « Digital Website », « Digital Solutions » et « Print to Digital »), et intégrant un service de coaching digital, pour faciliter la réussite des entreprises. De l’autre, des médias propriétaires (PagesJaunes et Mappy) qui sont au coeur du quotidien des Français et leur offrent une expérience utilisateur enrichissante et différenciante. Avec plus de 460 000 clients partout en France et 2,4 milliards de visites sur ses médias, le Groupe a généré en 2017 un chiffre d’affaires de 756 millions d’euros (IAS 18), dont 84% sur Internet, et se classe ainsi parmi les premiers acteurs européens en termes de revenus publicitaires sur Internet. SoLocal Group est cotée sur Euronext Paris (LOCAL). Les informations sont accessibles sur www.solocalgroup.com.

Contacts Presse
Delphine Penalva
+33 (0)1 46 23 35 31
dpenalva@solocal.com
Edwige Druon
+33 (0)1 46 23 37 56
edruon@solocal.com
Alexandra Kunysz
+33 (0)1 46 23 47 45
akunysz@solocal.com

Investisseurs
Nathalie Etzenbach-Huguenin
+33 (0)1 46 23 48 63
netzenbach@solocal.com
Alima Lelarge Levy
+33 (0) 1 46 23 37 72
alelargelevy@solocal.com

 

I- Annexe I : Activités désengagées

Au cours du 1er semestre 2018, le Groupe s’est désengagé de quatre activités non stratégiques (« activités désengagées ») :
• Netvendeur au 9 mars 2018,
• Retail Explorer au 31 mai 2018,
• Effilab Dubaï le 19 juin 2018,
• Effilab Australie au 28 juin 2018.

II- Annexe II : Révision du T1 2017, T1 2018 et S1 2017

Ventes

Les ventes du T1 2018 et T1 2017 publiées le 24 avril 2018 sont révisées à la lumière du nouveau périmètre des activités poursuivies (suite à la cession de certains actifs, notamment Retail Explorer, au T2 2018, cf. Annexe I) et des nouvelles règles de gestion sous IFRS 15 concernant la répartition des ventes entre Digital et Imprimés (tel que publié dans le communiqué de presse du 28 juin 2018 « IFRS 15 : nouvelle norme comptable sur la reconnaissance du chiffre d’affaires »).

Chiffre d'affaires

Le chiffre d’affaires du T1 2018 et T1 2017 publiés le 24 avril 2018 sont révisés à la lumière du nouveau périmètre des activités poursuivies (suite à la cession de certains actifs, notamment Retail Explorer, au T2 2018, cf. Annexe I), des nouvelles règles de gestion sous IFRS 15 concernant la répartition des ventes entre Digital et Imprimés (tel que publié dans le communiqué de presse du 28 juin 2018 « IFRS 15 : nouvelle norme comptable sur la reconnaissance du chiffre d’affaires ») et le retraitement comptable concernant une offre promotionnelle Imprimés/Digital.

Le chiffre d’affaires du S1 2017 est par conséquent impacté par la révision.

III- Annexe III : Compte de résultat, tableau des flux de trésorerie et bilan consolidés

Compte de résultat consolidé

Tableau consolidé des flux de trésorerie

Bilan consolidé

 

Solocal