23 février 2020

Construire un plan de communication efficace en 6 étapes

7 mn
Auteur : Malick
Coach Présence Digitale

Vous souhaitez vous faire connaître auprès de vos clients potentiels ? Mettre en avant un nouveau produit ou un service innovant ? Une nouvelle offre ? Peu importe vos objectifs, vous avez besoin d’un plan de communication. Mais c’est quoi, un vrai plan de com’ ? Plus qu’un document, c’est une démarche qui fixe vos objectifs et définit une stratégie de communication pour y parvenir. On vous livre les 6 étapes essentielles pour bien le créer.

1) Plan de communication : déterminer vos objectifs 

Première étape de votre plan de communication : définir vos objectifs. Et c’est, justement, l’objectif principal d’un plan de com’ bien construit ! 

Vos besoins d’aujourd’hui vont se transformer en objectifs à atteindre demain. Notoriété (se faire connaître de votre cible), acquisition (vos clients potentiels sont-ils prêts à acheter chez vous ?), achat (comment faire pour que vos prospects deviennent des clients ?) : tout cela demande de la réflexion. Le discours que vous allez tenir à vos clients devra donc être à la fois clair, cohérent et harmonieux d’un support à l’autre.

Mais ce n’est pas tout. Un plan de communication permet de prévoir le budget et de le découper par outil ou par canal de communication. Par exemple, 1 500 € pour les réseaux sociaux d’ici juin 2020. C’est un exercice pratique qui prend la forme suivante : définition des objectifs > mise en place d’actions pratiques pour y parvenir > fixation d’un budget pour réaliser ses actions.
 

2) Comprendre votre environnement concurrentiel

Cela passe par une analyse du milieu concurrentiel dans lequel votre entreprise évolue. Certes, on n’est pas en train de construire un business plan, mais votre communication doit être en lien direct avec vos objectifs commerciaux. Pour cela, quelques techniques existent : 

  • lister ce que font vos concurrents sur le sujet et déterminer comment vous différencier ; 
  • faire un diagnostic interne (avancement de votre projet) ET externe (état du marché dans lequel il s’intègre) ; 
  • réaliser un schéma SWOT
     

Le SWOT : késako ?

Un SWOT, c’est un schéma qui reprend les forces (strengths), les faiblesses (weaknesses), les opportunités (opportunities – oui, on est bilingue) et les menaces (threats) de votre projet.

En réalité, on ne s’éloigne que très peu du domaine de la com’ : toutes ces informations vont vous faire gagner un temps précieux par la suite.

 

3) Définir quelle est votre cible de communication

Un des principes de communication que vous devez avoir en tête : s’adresser à tout le monde, c’est ne s’adresser à personne. Pour savoir à qui vous (et votre offre) allez parler, définissez vos publics cibles : votre cible principale, votre cœur de cible et votre cible secondaire. Elles n’auront pas les mêmes caractéristiques, donc le message à leur adresser ne devra pas être le même. 

Par exemple, vous avez une boutique de jouets en bois pour enfants à Nevers.

  • Votre cœur de cible : les parents de 30 à 35 ans, soucieux de l'environnement. Leurs enfants ont entre 2 et 6 ans. Ils disposent d’un budget moyen de 20 € pour un cadeau.
  • Votre cible principale est plus engagée : ce sont des femmes CSP+ habitant Nevers, mamans d’enfants entre 3 et 4 ans, qui ont un budget de 20 € par cadeau également.
     

4) Choisir vos actions et outils de communication

Un plan de com’ arbitre le choix des outils et des canaux de communication pour chaque levier. Par exemple, le levier « créer un site internet » peut intégrer le choix d’utiliser un CMS comme WordPress ou de faire appel à un prestataire de création de site internet.

Beaucoup (vraiment, vraiment beaucoup) d’outils existent. Il faut donc faire le tri ! Site web, publicité sur les réseaux sociaux ou les moteurs de recherche, référencement naturel et payant… Lesquels de ces outils de communication vont vraiment servir vos objectifs ? À vous de le déterminer en fonction de vos cibles et de votre budget !

Dans votre plan de communication, attention à ne pas négliger le offline. Le digital, c’est merveilleux : ça offre souvent un retour sur investissement rapide. Mais ça ne remplace pas tout. D’autres leviers existent, comme la création d’événements (rencontres, salons, portes ouvertes, ateliers, ventes privées), de supports papier (plaquettes, sacs, cartes de visite, objets publicitaires)… 

Attention : vous n’avez pas besoin de mobiliser tous les outils en même temps. Le plan de com’ sert justement à prévoir leur déploiement sur le long terme. Le gros enjeu à ce stade est de prioriser puis séquencer vos actions. Votre plan de communication sera d’autant plus efficace s’il est récurrent et s’il s’étend dans le temps !

À chaque action son message

Parce qu’un message peut informer, sensibiliser, persuader, convaincre, promouvoir… Chaque objectif de votre plan de communication doit avoir son propre message. Et chaque message doit être cohérent, clair et transparent.

 

5) Prévoir votre budget en communication

Mettre en place des actions de communication, ce n’est pas gratuit. Mise à part certaines actions sur les réseaux sociaux (publication d’actualités, diffusion de stories sur Instagram, mise à jour de vos informations pratiques), il va vous falloir prévoir un budget minimum de communication.

Et il en sera de même pour certains outils professionnels qui ont leur coût… Un seul moyen de s’y retrouver : planifier. Définissez vos besoins en ressources humaines (collaborateurs en interne, agence de communication, freelance…) et vos besoins matériels et financiers. En gardant bien en tête le principe suivant : une action prévue = une dépense. 
 

6) Mesurer les actions de votre plan de communication

Mettre en place toutes ces actions sans savoir ce que ça vous a rapporté ? Quel intérêt ?! Pour mesurer le retour sur investissement de vos actions de communication, intégrez des KPI dans votre plan de communication. 

Encore un nom technique, oui… mais pas tant que ça. En fait, KPI, c’est juste l’abréviation anglaise des « indicateurs clés de performance ». L’objectif pour vous sera de comparer les résultats obtenus au regard de l’argent investi !

Par exemple, le taux de clic sur une publicité en est un, tout comme le trafic entrant sur votre site internet, ou encore le taux de transformation de vos prospects en clients. Regrouper ces indicateurs permet de dresser un bilan sur la stratégie de communication adoptée. Et après ? C’est reparti ! On ajuste les prochaines actions en fonction de ces résultats : on essaie, on se trompe, on recommence… 
 

Construire un plan de communication, ce n’est pas juste pour les responsables de com’. Avec un peu de méthode et quelques outils, c’est à la portée de tous. Définir des objectifs et mettre en œuvre des actions pour y parvenir, c’est bien souvent le quotidien d’un créateur d’entreprise… L’essentiel : avancer pas à pas vers la réussite. 

 

banner audit digital

Enjeu
Être visible
Secteur
Prestataire de Services - Commerçant - Pro de l'Habitat - Réseau d'enseignes - Restaurateur / Hôtelier

Les plus récents

Vérifiez votre visibilité sur Google, facebook et PagesJaunes !
Audit gratuit
en ligne
Cliquez ici pour vérifier votre visibilité sur internet